Marie

About Marie Buaz

This author has not yet filled in any details.
So far Marie Buaz has created 26 blog entries.

Les bienfaits de la méditation au travail

 

À l’occasion de la Journée internationale de la Méditation qui a eu lieu ce mardi, plongeons dans les bienfaits de cette pratique. Dans un monde professionnel en constante évolution, où les exigences et les défis sont omniprésents, la méditation se révèle être une ressource précieuse pour le bien-être au travail.

 

Réduit du stress et de l’anxiété :

Ces exercices sont une clé précieuse pour apaiser l’esprit et libérer des tensions. En les intégrant à votre routine quotidienne, vous favorisez la productivité. De plus, la méditation renforce la résilience face au stress, créant ainsi un environnement professionnel propice à l’épanouissement personnel.

 

Renforce la concentration et la mémoire :

La méditation au travail est un atout précieux. Des études suggèrent qu’une pratique régulière peut réduire les distractions, améliorer la capacité de concentration et stimuler la mémoire. Cultiver cette habitude favorise une productivité accrue, bénéficiant à la fois à l’individu et à l’entreprise.

 

Favorise le développement de l’intelligence émotionnelle :

En nous invitant à nous tourner vers notre monde intérieur, elle aiguise notre conscience émotionnelle, nous rendant plus sensibles à nos propres sentiments ainsi qu’à ceux des autres. Cette pratique nous aide à identifier et à gérer nos émotions, tout en cultivant une attitude de compassion envers les réactions d’autrui. En conséquence, nos interactions se teintent de calme et d’empathie, réduisant les tensions et favorisant un environnement harmonieux au travail.

 

Stimule la créativité :

En invitant l’esprit à explorer de nouveaux horizons, la méditation libère des schémas de pensée conventionnels, ouvrant ainsi la voie à des solutions innovantes et à des idées originales. Cette pratique encourage la réflexion divergente, favorisant ainsi l’émergence de perspectives créatives et l’innovation.

 

Améliorer la santé mentale :

En intégrant dans votre routine quotidienne, des effets significatifs sur votre bien-être mental peuvent être observés. La méditation aide à prévenir le burn-out, les troubles anxieux et dépressifs liés au travail en favorisant une meilleure gestion du stress et des émotions. De plus, une pratique régulière entraîne des changements structurels dans notre cerveau, améliorant nos capacités sensorielles, cognitives et émotionnelles, et ralentissant le processus de vieillissement cérébral. Cet outil de gestion mentale renforce également notre système immunitaire face aux maladies.

 

En investissant dans cette pratique, les entreprises peuvent non seulement améliorer le bien-être de leurs collaborateurs, mais aussi renforcer leur efficacité et leur compétitivité sur le marché. L’adoption de la méditation au travail s’inscrit donc dans une démarche globale de promotion du bien-être et de la performance, bénéficiant à tous les acteurs de l’entreprise.

 

 

By |2024-05-21T13:40:51+00:00mai 21st, 2024|Health & Wellness|0 Comments

Maximisez votre bien-être avec nos conseils pour une routine sportive adaptée

 

Les beaux jours font enfin leur retour, apportant avec eux l’occasion parfaite de se plonger dans une routine sportive revitalisante. Pour vous encourager à vous lancer et vous accompagner dans cette reprise en douceur, voici nos conseils.

Les bienfaits de l’activité physique :

L’exercice régulier est crucial pour entretenir sa santé. Une pratique constante peut considérablement réduire les risques de mortalité, améliorer le bien-être et servir de rempart efficace contre de nombreuses maladies chroniques telles que le cancer, les troubles cardiovasculaires et le diabète. Ses bienfaits s’étendent également à l’amélioration de la qualité du sommeil et de la santé mentale, contribuant ainsi à réduire l’anxiété et la dépression.

Les risques de la sédentarité :

La sédentarité se manifeste par une longue période d’inactivité physique, souvent en position assise ou allongée, avec peu d’efforts physiques, que ce soit au travail ou pendant les loisirs.

Le principal indicateur de cette tendance est le temps passé devant un écran que ce soit la télévision, les jeux vidéo ou l’ordinateur. En moyenne, les adultes consacrent entre 3 heures 20 et 4 heures 40 par jour à ces activités en dehors de leur travail.

La sédentarité est également un facteur de risque majeur pour de nombreuses maladies graves. Elle accroît les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité. Ainsi que des problèmes de santé mentale tels que la dépression et l’anxiété.

Pour contrer les effets néfastes de la sédentarité, il est essentiel d’adopter des changements simples dans ses habitudes quotidiennes.

Nos conseils pour adopter une routine sportive :

Commencez en douceur :

Incorporez le mouvement dans votre quotidien en adoptant de petites habitudes actives. Privilégiez les escaliers à l’ascenseur, faites une promenade matinale avant de commencer votre journée ou prenez quelques instants pour vous étirer au milieu de votre journée de travail. Ces gestes simples, mais efficaces, favorisent une meilleure santé globale.

Choisissez une activité sportive qui vous plaît :

Choisir une activité sportive qui vous plaît est la clé pour maintenir une routine régulière. L’objectif est de trouver un équilibre dans votre pratique. Alors si vous n’êtes pas fan des exercices de fitness et de musculation, explorez des activités plus dynamiques comme la course. Si vous préférez quelque chose de plus doux, le Pilates ou le yoga sont d’excellentes options. Il n’y a pas de règles strictes, l’important est de choisir une activité qui vous fait sourire et que vous attendez avec impatience.

Planifiez votre routine sportive :

Intégrez l’activité physique à votre emploi du temps en trouvant le moment idéal. Avec un planning déjà chargé, choisir le bon moment pour faire du sport est crucial. Que ce soit le matin avant le travail, pendant la pause déjeuner ou le soir après une journée bien remplie, trouvez le créneau qui vous convient le mieux. Bloquez consciemment cette période dans votre emploi du temps et notez-la dans votre agenda. Cette planification vous permettra d’intégrer progressivement l’activité physique dans votre quotidien, offrant ainsi des bienfaits tant sur le plan physique que mental.

Trouvez votre motivation avec une application de sport :

Cette solution devient une alliée indispensable pour rester actif au quotidien. Avec un large choix d’activités, de niveaux de difficulté et des vidéos disponibles à tout moment. Ces applications s’adaptent à votre emploi du temps. De plus, elles proposent des programmes variés et ludiques pour garder votre enthousiasme intact.

Rejoignez un groupe :

Boostez votre motivation en créant ou rejoignant une communauté active ! S’engager avec un groupe local de marche, un club de yoga ou une communauté en ligne partageant vos intérêts peut considérablement renforcer votre détermination. Trouver du soutien parmi un groupe crée un sentiment d’appartenance et rend l’activité physique encore plus enrichissante.

En appliquant ces conseils, vous réaliserez que maintenir une routine d’exercice devient non seulement réalisable, mais aussi une source de satisfaction enrichissante dans votre vie et votre bien-être.

 

 

 

By |2024-05-07T10:09:49+00:00mai 7th, 2024|Health & Wellness|0 Comments

6 conseils pour prévenir la fatigue visuelle au travail

Qui n’a jamais ressenti, en fin de journée, des picotements oculaires, des difficultés à se concentrer ou encore des maux de tête ? Ces symptômes, rencontrés par la plupart des personnes, sont des signes classiques de fatigue visuelle, amplifiés par l’omniprésence des écrans dans notre quotidien. Bien qu’ils puissent perturber notre journée et rendre certaines tâches laborieuses, ils peuvent aussi être atténués grâce à de simples habitudes.

Quels sont les symptômes associés à la fatigue des yeux ?

  • Yeux secs ou larmoyants
  • Irritations, brûlures et picotements oculaires
  • Tremblement des paupières
  • Vision trouble (ou floue)
  • Sensation d’éblouissement
  • Baisse de l’acuité visuelle
  • Maux de tête

Quelles sont les origines de la fatigue oculaire ?

La fatigue oculaire peut avoir différentes causes, notamment une sollicitation excessive des yeux. Cette dernière est devenue omniprésente dans nos vies modernes, principalement en raison de l’utilisation intensive d’écrans. Que ce soit à des fins personnelles, avec l’utilisation fréquente de smartphones et de tablettes, ou professionnelles, avec de nombreuses tâches devant un ordinateur, nos yeux sont constamment soumis à une tension excessive.

Conseils et astuces pour réduire la fatigue oculaire :

Veillez à un éclairage adéquat :

Ajustez la luminosité de votre écran d’ordinateur pour qu’elle corresponde à l’éclairage ambiant de votre espace de travail. Si votre bureau est sombre, diminuez la luminosité de l’écran ; à l’inverse, si l’environnement est lumineux, augmentez-la. Veillez également à ne pas régler la luminosité au maximum et assurez-vous que le contenu de l’écran reste facilement lisible (taille de la police, contraste…). Attention, l’ordinateur ne doit jamais être la seule source de lumière dans la pièce.

La lumière bleue est souvent incriminée dans les problèmes de fatigue oculaire. Si vous ressentez des migraines fréquentes ou un inconfort visuel après de longues heures devant un écran, ajustez la luminosité de votre ordinateur et envisagez l’achat de lunettes anti-lumière bleue. Elles filtrent la lumière bleue nocive.

Accordez-vous une pause en regardant par la fenêtre :

Le travail prolongé devant un écran réduit le clignement des yeux, ce qui peut entraîner une sécheresse oculaire et une fatigue visuelle accrue. Pour atténuer ces effets, il est essentiel de prendre des pauses régulières.

Une astuce simple et efficace consiste à regarder régulièrement par la fenêtre en fixant un point éloigné. Cela permet de reposer les yeux en allongeant le regard et en les mettant au défi de s’adapter à une distance différente. Cette pratique est particulièrement bénéfique, offrant un moment de détente tout en contribuant à la santé visuelle.

Explorez de nouveaux horizons en changeant d’environnement :

L’astuce pour rester en forme lorsque vous travaillez sur un ordinateur ? Bougez ! Non seulement votre corps sera en activité pour contrer les effets de la sédentarité, mais vous bénéficierez également d’un changement d’environnement visuel. En vous déplaçant, vous serez exposé à d’autres sources de lumière, idéalement naturelles.

Adoptez des exercices oculaires :

Technique du Papillon :

  1. Assurez-vous d’être confortablement installé.
  2. Fermez légèrement les yeux et commencez à papillonner rapidement des paupières, comme si vous battiez des cils.
  3. Répétez ce mouvement plusieurs fois de manière fluide et régulière.
  4. Cette action stimule la production de larmes et aide à soulager la sécheresse oculaire.

Palming :

  1. Asseyez-vous confortablement avec vos coudes sur une surface stable, comme une table.
  2. Frottez vos paumes ensemble pour générer de la chaleur.
  3. Fermez les yeux et placez doucement vos mains sur vos paupières, sans exercer de pression sur les globes oculaires.
  4. Restez dans cette position relaxante pendant quelques minutes pour apaiser les yeux fatigués.

Exercices de Muscles oculaires :

  1. Tendez le bras droit en face de vous, le pouce levé
  2. Déplacer lentement votre pouce vers la droite et suivez votre pouce des yeux sans bouger la tête, puis levez et baissez le pouce en le suivant toujours des yeux
  3. Faites plusieurs allers-retours
  4. Faites la même chose avec le pouce gauche

Pensez à faire vérifier régulièrement votre vue :

Assurez-vous de faire vérifier votre vue régulièrement. La santé de nos yeux évolue avec le temps et peut diminuer selon la saison, la luminosité et l’âge. Planifiez des examens de vue réguliers chez un ophtalmologue, surtout si vous remarquez une diminution de votre acuité visuelle dans vos activités quotidiennes telles que la lecture ou la conduite.

By |2024-04-23T08:26:22+00:00avril 23rd, 2024|Health & Wellness|0 Comments

Oseriez-vous faire une sieste au bureau ?

 

Qu’est-ce qui vous déciderait à faire la sieste au bureau ?

Vous avez certainement, à un moment ou à un autre de votre carrière, ressenti un besoin urgent de recharger vos batteries durant la journée après une mauvaise nuit, des nuits toujours trop courtes  ou un voyage d’affaires ?

Pensez-vous pouvoir prendre des décisions éclairées pour vous et votre entreprise ? Pouvez-vous être dans une relation harmonieuse avec vos collègues dans cet état-là ? Ne sentez-vous pas que cet état de lourdeur et de malaise à long terme pourrait avoir un impact sur votre santé ? Non seulement sur votre santé physique mais aussi votre santé psychique.

Bien sûr, le sujet est encore tabou et les avis divergent :

  • Que penseraient mon patron et mes collègues ?! Pas d’engagement envers l’entreprise, paresse, manque de sérieux et de professionnalisme, perte de temps et de productivité…
  • J’aimerais bien mais j’ai des difficultés à me relaxer en peu de temps. Comment faire ?
  • Si mon employeur m’y autorise et s’il met à ma disposition un lieu adéquat, pourquoi pas !

Alors c’est le moment de changer les habitudes et les croyances à propos de la micro-sieste (ou power nap) et d’oser !

  • Oser en parler avec votre direction et vos collègues. Voici quelques arguments intéressants : une micro sieste améliore immédiatement la créativité, la productivité (de 35 % selon une étude de la NASA),  la mémorisation, la concentration et la vigilance ainsi que la gestion du stress. La santé physique et psychique sont maintenues à leur meilleur niveau.
  • Oser proposer de mettre une salle de repos à disposition avec un cocon, un fauteuil de relaxation ou des chaises longues et utiliser une application de relaxation qui vous mettra plus rapidement dans les conditions de relaxation pour une micro-sieste.
  • Oser mettre en place une « charte micro-sieste » avec  les créneaux horaires et les conditions d’utilisation du lieu et du cocon : 15 à 20 min suffisent pour se recharger !

Il est souvent salutaire de changer pour une meilleure gestion des potentiels et compétences professionnelles dans le respect de la santé !

 

By |2024-04-09T13:51:09+00:00avril 9th, 2024|Health & Wellness|0 Comments

Maîtriser le changement d’heure : Nos astuces pour gérer cette transition avec aisance

Le printemps est de retour ! On le sent : les journées se rallongent et les chocolats de Pâques sont sortis.

Mais qui dit printemps dit aussi : changement d’heure !

Il aura lieu dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2024. À 2h, il s’agira d’avancer les aiguilles de vos montres d’une heure. 

Changer d’heure peut être très perturbant pour notre horloge biologique, avec pour conséquences, des troubles du sommeil, mais aussi des troubles de l’appétit, des problèmes de concentration, des sautes d’humeur…

Avec ce passage d’heure d’été qui arrive à grands pas, vous craignez le manque de sommeil ? Il est possible de bien dormir malgré le changement d’heure.

Découvrez toutes nos astuces pour vous adapter au mieux à cette période de transition :

Oubliez la grasse matinée :

En effet, si vous prolongez votre sommeil et que vous vous levez tard, le décalage horaire risque de perturber votre endormissement le dimanche soir, entraînant une fatigue persistante le lendemain. En vous réveillant à une heure normale le dimanche matin, vous facilitez votre endormissement le soir même, évitant ainsi de perdre une heure de sommeil supplémentaire et d’être fatigué au travail le lundi.

Profitez de la lumière naturelle :

Pour bien débuter votre journée, rien de tel que la lumière naturelle. C’est un moyen efficace de vous synchroniser avec le nouveau fuseau horaire. En captant les premiers rayons du soleil, vous stimulez votre horloge biologique et favorisez un ajustement harmonieux à cette transition.

En complément de la lumière du jour, la luminothérapie offre une alternative efficace pour maximiser votre exposition à la lumière. Cette technique consiste à utiliser une lampe spéciale émettant une lumière intense, reproduisant les bienfaits de la lumière naturelle. En intégrant une séance de luminothérapie à vos journées, vous renforcez les effets bénéfiques de la lumière du jour, ce qui peut être particulièrement utile lors des jours nuageux ou sombres.Haut du formulaireBas du formulaire

Éteindre les écrans :

Les smartphones, tablettes et ordinateurs portables sont de véritables perturbateurs du sommeil. Leur usage intensif retarde notre endormissement. De plus, la lumière bleue émise par ces écrans perturbe notre horloge biologique, signalant à notre cerveau qu’il est encore temps d’être éveillé. C’est pourquoi, en cette période de transition vers l’heure d’été, il est encore plus important de limiter notre exposition aux écrans le soir. Plutôt que de succomber à la tentation d’une série addictive, optez pour un bon livre. La lecture favorise la détente et prépare naturellement le corps et l’esprit au sommeil.

Pratiquer une activité physique :

Profiter des beaux jours pour s’adonner à l’exercice physique est essentiel pour activer toutes les cellules de votre corps et vous dynamiser. En effet, l’exercice libère des endorphines, des hormones du bonheur, qui favorisent la relaxation et améliorent votre moral. Après une séance d’entraînement, vous vous sentirez plus frais et plus détendu. Cependant, veillez à ne pas faire d’exercice trop tard dans la journée, car cela pourrait avoir l’effet inverse et perturber votre sommeil. Optez plutôt pour une activité physique en début de journée ou en début d’après-midi pour maximiser ses bienfaits.

S’accorder une Power Nap :

Si vous ressentez une baisse d’énergie au cours de la journée, accordez-vous une micro-sieste pour recharger vos batteries. Optez pour une courte sieste de 15 à 20 minutes maximum afin de bénéficier des bienfaits sans entrer dans un sommeil profond. En effet, une micro-sieste permet de récupérer rapidement et efficacement, vous offrant un regain d’énergie et de vigilance pour poursuivre vos activités avec dynamisme.

Pas de stress :

Après le changement d’heure, il est normal que notre rythme veille-sommeil soit perturbé pendant quelques jours, voire quelques semaines. Pour faciliter cette transition, il est essentiel de relativiser et de ne pas se laisser submerger par le stress. Accordez-vous du temps pour vous détendre et prendre soin de vous. Pratiquez des activités qui favorisent la relaxation, comme des séances de yoga ou de méditation.

Se créer une nouvelle routine :

Le changement d’heure offre une opportunité précieuse de réorganiser notre quotidien. C’est le moment idéal pour intégrer de nouvelles habitudes à notre hygiène de vie et pour explorer de nouvelles activités bénéfiques pour notre bien-être.

 

By |2024-03-26T09:06:20+00:00mars 26th, 2024|Health & Wellness|0 Comments

Le sommeil un besoin essentiel pour tous

Ce vendredi, nous célébrons la journée du sommeil. On en profite pour vous rappeler l’importance de ce dernier. Il est vital pour notre bien-être physique, mental et émotionnel. C’est pendant le sommeil que notre corps se régénère et que notre esprit se repose.

Mais saviez-vous que le sommeil joue également un rôle crucial dans de nombreuses fonctions essentielles de notre organisme ?

Le sommeil joue un rôle pour le renforcement du système immunitaire, dans la régénération des muscles… Mais aussi pour le fonctionnement cérébral, notamment dans la consolidation de la mémoire et l’apprentissage. Lorsque nous dormons, notre cerveau traite et stocke de nouvelles informations, nous permettant de les mémoriser efficacement.

Malheureusement, de nombreuses personnes sous-estiment l’importance du sommeil, le considérant comme un luxe plutôt que comme une nécessité. Pourtant, le manque chronique de sommeil peut avoir des conséquences graves sur notre santé, notamment en augmentant le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de dépression.

Quelle est la durée de sommeil recommandée pour chaque groupe d’âge ?

Selon la National Sleep Foundation, voici les nouvelles recommandations en termes d’heures de sommeil par tranche d’âge :

Nouveau-nés (0-3 mois) : 14 à 17 heures par jour (contre 12 à 18 heures auparavant)

Nourrissons (4-11 mois) : 12-15 heures (contre 14-15 auparavant)

Tout-petits (1-2 ans) : 11 à 14 heures (contre 12 à 14 auparavant)

Enfants d’âge préscolaire (3-5 ans) : 10-13 heures (contre 11-13 auparavant)

Enfants d’âge scolaire (6-13 ans) : 9 à 11 heures (contre 10 à 11 auparavant)

Adolescents (14-17 ans) : 8 à 10 heures (contre 8,5 à 9,5 heures auparavant)

Jeunes adultes (18-25) : 7-9 heures (nouvelle catégorie d’âge)

Adultes (26-64) : 7-9 heures

Adultes plus âgés (65+) : 7-8 heures (nouvelle catégorie d’âge)

Comment mieux dormir ?

Maintenez une routine de sommeil stable : 

Essayez de vous coucher à peu près à la même heure chaque soir pour aider à réguler votre horloge interne. Résistez à la tentation de faire la grasse matinée le week-end. Si vous vous réveillez à 6 heures en semaine, essayez de vous lever au plus tard à 8 heures le samedi et le dimanche. Modifier votre horaire de sommeil même pendant quelques jours seulement, peut perturber votre rythme de sommeil, ce qui rendra votre réveil encore plus difficile le lundi matin.

Évitez la caféine et la théine :

Les fans de café vont être déçus, mieux vaut prendre son dernier expresso après le repas de midi. De même, concernant le thé et les boissons au cola, il est préférable de les arrêter après 16h. Il est, en effet, prouvé que la caféine rallonge le temps d’endormissement et raccourcit le temps de sommeil.  A la place, buvez une tisane de plantes apaisantes (tilleul, verveine, camomille ou fleur d’oranger…).

Pas de sport le soir :

L’activité sportive est excellente pour la santé, mais mieux vaut programmer sa séance pendant la pause déjeuner plutôt que le soir. En effet, à partir de 19h, la température du corps commence à baisser, signe que l’organisme se prépare au repos. En augmentant le rythme cardiaque, la pratique sportive maintient une température corporelle plus élevée et réveille l’organisme, perturbant ainsi le rythme biologique. Si votre emploi du temps ne vous permet pas de pratiquer en journée, prenez une douche tiède, et attendez au moins 2 heures après la fin de votre séance pour aller au lit. 

Dînez léger :

Une digestion difficile contrarie le sommeil, alors évitez les dîners lourds avant le coucher. Préférez des plats plus légers qui contiennent du tryptophane, un acide-aminé précurseur de la sérotonine, hormone de la tranquillité et de l’endormissement ! Enfin, dînez le plus tôt possible (dans l’idéal, deux heures avant le coucher) car la digestion augmente la température corporelle.

Attention aux écrans :

Certaines activités perturbent fortement le sommeil. Évitez ainsi la télévision, les jeux vidéo, le smartphone. Ces appareils émettent une lumière bleue proche de la lumière du jour qui va déclencher les mécanismes de l’éveil.  Bien qu’il existe maintenant de nombreuses applications smartphone « anti-lumière bleue », il est préférable de bannir les écrans dans la chambre à coucher. 

Une chambre à la bonne température :

Optimisez votre confort pour une nuit réparatrice en veillant à maintenir une température idéale dans votre chambre. Abaissez la température à environ 19°C pour créer un environnement propice au sommeil. De plus, une astuce peu connue, mais efficace : gardez vos pieds au chaud ! Des études récentes ont démontré que le fait de réchauffer ses extrémités favorise la vasodilatation des petits vaisseaux sanguins, améliorant ainsi la circulation sanguine et contribuant à un endormissement plus rapide et plus profond.

Du noir et du silence :

Pour mieux dormir, mieux vaut plonger votre chambre dans le noir complet : fermez les volets, investissez dans des rideaux occultants ou mettez un masque de sommeil. Le silence est également de mise pour garantir un sommeil réparateur.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez améliorer la qualité de votre sommeil et profiter des nombreux bienfaits qu’il apporte à votre santé et à votre bien-être général. N’oubliez pas : le sommeil est essentiel pour une vie saine et équilibrée.

By |2024-03-12T10:37:33+00:00mars 12th, 2024|Health & Wellness, Non classifié(e)|0 Comments

Quel yoga choisir : 3 types de yoga et leurs pratiques

Le yoga est une discipline de plus en plus populaire pour ses nombreux bienfaits sur la santé mentale et physique. 

Lorsqu’on commence à s’intéresser au yoga, la première interrogation qui surgit est souvent : quel type de yoga convient le mieux ? Avec la multitude de styles disponibles, faire le bon choix peut être un défi. Laissez-nous vous accompagner à travers trois des pratiques les plus populaires afin de vous aider à déterminer celle qui vous correspond le mieux.

Hatha Yoga :

Vous avez surement déjà entendu parler du Hatha yoga. C’est probablement le yoga le plus populaire et certainement le meilleur pour débuter en toute sérénité. 

Ce Yoga se distingue par sa concentration sur les postures (asanas) et la respiration (pranayama), offrant ainsi une voie vers la flexibilité physique et la quiétude mentale. Les postures mobilisent l’ensemble du corps, le tonifiant tout en le relaxant, tandis que la séance se clôture généralement par une relaxation profonde et une méditation apaisante.

Accessible à tous, le Hatha Yoga peut être pratiqué à domicile, simplement muni d’un tapis de yoga. Cependant, pour les novices, il est recommandé de débuter avec l’accompagnement d’un enseignant qualifié afin d’apprendre correctement les postures et d’éviter les blessures.

Pourquoi pratiquer le Hatha Yoga ?

Accessible à tous les niveaux de pratique, les bienfaits de ce type de yoga sont multiples et durables. En plus d’améliorer la souplesse, la force et l’amplitude articulaire, il conduit à une diminution du stress, une augmentation de la concentration et une sensation accrue de bien-être général. Il tend à équilibrer l’action et l’inaction, l’énergie lunaire féminine (yin)  et l’énergie masculine solaire (yang).

Yoga Vinyasa

Le Yoga Vinyasa, réputé pour être le plus dynamique des styles de yoga, est idéal pour ceux qui cherchent à se tonifier tout en calmant leur esprit. Cette pratique se distingue par son enchaînement fluide de postures, harmonieusement synchronisé avec la respiration. Imaginez-le comme une danse rythmée, où chaque mouvement est une transition gracieuse vers le suivant. Ce qui rend le Vinyasa si captivant, c’est sa diversité de postures, avec des séquences stimulantes qui varient selon chaque session.

Pourquoi pratiquer Yoga Vinyasa ?

Conseillé aux niveaux de pratique avancée, le Vinyasa se démarque par sa capacité à sculpter le corps sans le surcharger. En pratiquant régulièrement, vous développerez votre souplesse, votre équilibre et votre capacité respiratoire, tout en renforçant votre bien-être intérieur.

Sur le plan mental, une pratique régulière du Yoga Vinyasa améliore la concentration, apaise le mental et favorise le lâcher-prise. Ce yoga est conseillé à tous ceux qui recherchent une routine sportive à la fois dynamique et ludique.

Yoga Kundalini

Le Kundalini Yoga, également connu sous le nom de yoga de l’énergie, est une pratique holistique puissante qui s’avère particulièrement bénéfique pour les personnes confrontées au stress quotidien. Ce type de yoga est conçu pour transformer, guérir et surtout recharger immédiatement le corps en énergie positive.

Cette technique yogique propose une variété de pratiques, incluant des respirations, des méditations et des postures de yoga intenses, toutefois accessibles à tous. L’objectif principal de la pratique est de renforcer les systèmes nerveux et endocrinien, ouvrant ainsi des portes vers la découverte du « moi-intérieur ». En dépassant les limites que nous nous imposons, le Kundalini Yoga nous permet d’accéder à un état de plein épanouissement et de bonheur intérieur.

Pourquoi pratiquer yoga Kundalini ?

Parmi les nombreux bienfaits du Kundalini Yoga, on peut citer la diminution du stress, la clarté de l’esprit, l’amélioration de la concentration, le renforcement du système immunitaire, la sensation de bien-être et de paix intérieure, ainsi que l’amélioration du métabolisme.

En conclusion, testez différents types de yoga et de professeur, c’est le moyen le plus sûr de trouver ce qui vous convient !

 

 

 

By |2024-02-13T08:25:42+00:00février 13th, 2024|Health & Wellness, Non classifié(e)|0 Comments

Devenez un Expert de la Power-nap : Découvrez ses Bienfaits

La Power-nap, qu’est-ce que c’est ?

La Power-nap, également appelée micro-sieste, s’impose comme une réponse dynamique au fameux coup de mou de la mi-journée, offrant une parenthèse de détente et un regain énergétique.

Idéalement, ce court repos devrait s’étendre sur une plage de 5 à 20 minutes. Au-delà de cette durée, le risque d’entrer dans un cycle de sommeil lent profond augmente, entraînant une sensation de fatigue au réveil et des difficultés potentielles d’endormissement le soir. Il est primordial de souligner que cette courte période de repos ne remplace pas une nuit de sommeil complète, mais vise à offrir un effet récupérateur.

Le moment optimal pour une Power-nap se situe généralement juste après le déjeuner, lorsque la vigilance diminue naturellement en raison du processus de digestion. À ce moment de la journée, une pause s’avère bénéfique pour le corps.

La Power-nap se révèle être l’alliée idéale en cas de baisse d’énergie, offrant une multitude de bienfaits pour la santé :

Augmentation de la productivité :

Des études, dont celle de la NASA, démontrent que 20 minutes de Power-nap peuvent accroître la productivité jusqu’à 35 %, améliorant ainsi l’attention et les performances cognitives au travail.

Augmentation de la vigilance :

Recommandée pour réduire les erreurs au travail, la micro-sieste favorise également la vigilance, permettant de rester alerte et concentré.

Stimulation de la mémoire :

Cette pause régénératrice s’avère être une alliée puissante pour améliorer l’assimilation des nouvelles informations. Elle opère comme un catalyseur pour optimiser la mémoire. Grâce à cette brève pause, l’esprit bénéficie d’un moment de consolidation, renforçant la capacité à mémoriser et à récupérer des informations importantes. Des études indiquent que cette courte période de repos peut quintupler l’attention.

Renforcement des sens et de la créativité :

La Power-nap réveille les sens et booste la créativité. Elle favorise l’émergence de solutions innovantes face aux défis, offrant une perspective rafraîchissante.

Amélioration de la santé :

La micro-sieste, en plus de ses effets bénéfiques sur la gestion du stress, joue un rôle essentiel dans la prévention de certains problèmes de santé tels que le surpoids et le diabète. En favorisant un relâchement général du corps et de l’esprit, elle contribue à abaisser les niveaux de stress, qui sont souvent liés à ces conditions de santé. De plus, elle renforce le cœur en offrant une pause récupératrice, ce qui peut réduire les risques éventuels de défaillance cardiaque et de maladies cardiovasculaires.

Redonne le sourire :

En corrigeant le manque de sommeil, la micro-sieste peut inverser les effets négatifs sur l’humeur, rendant les individus moins anxieux, irritables, déprimés, et plus facilement inspirés. Un simple créneau de 5 à 20 minutes peut redonner le sourire en un clin d’œil.

 

 

By |2024-01-25T09:22:08+00:00janvier 25th, 2024|Health & Wellness, Non classifié(e)|0 Comments

Le guide pour des fêtes de fin d’année épanouissantes !

À l’approche de la période festive, synonyme de moments chaleureux en famille, il est important de prendre en compte le stress potentiel lié aux préparatifs. Voici nos astuces pour veiller à votre bien-être pendant les vacances.

Cultiver les connexions humaines :

Profitez des fêtes pour rattraper le temps perdu avec les proches. Cette expérience riche et satisfaisante est non seulement bénéfique pour le bonheur immédiat, mais également pour la santé à long terme. Cultiver des liens sociaux et ressentir un sentiment d’appartenance sont essentiels pour un bien-être global.

Bouger, même en hiver :

Intégrer une routine d’exercices physiques pendant la saison des fêtes se révèle être un choix judicieux pour cultiver un bien-être tant physique que mental. Une simple promenade hivernale après un repas copieux n’est pas seulement une bouffée d’air frais, mais elle favorise également la digestion, contribuant ainsi à maintenir un équilibre digestif. De plus, l’exposition à la lumière du jour apporte un supplément d’énergie et de vitamine D, vous laissant revigorés et prêt à profiter pleinement de vos journées festives.

La course à pied, quant à elle, se révèle être un remède efficace pour soulager le stress qui peut accompagner les préparatifs festifs. Elle agit comme un puissant libérateur d’endorphines, contribuant à instaurer une sensation de bien-être et à réduire les tensions accumulées.

Par ailleurs, nos magnifiques stations de ski offrent une opportunité idéale pour s’adonner à une activité physique divertissante tout en profitant des splendides paysages hivernaux. Le ski, en plus d’être une expérience gratifiante, sollicite divers groupes musculaires, améliorant ainsi la condition physique globale.

S’accorder une pause :

Accordez-vous du temps libre et faites une pause. La méditation, la sophrologie et le yoga nidra (relaxation profonde)  sont des techniques reconnues pour réduire le stress et ramener à l’instant présent.

Explorer sa créativité :

Réduisez le stress en vous lançant dans des activités créatives pendant les préparatifs des fêtes. Écrire, dessiner, peindre des cartes de vœux de Noël, ou toute autre expression artistique, sont d’excellents moyens de relaxer l’esprit, d’améliorer l’humeur, et de canaliser les émotions.

Digital detox :

Prenez une pause numérique pendant les fêtes en limitant le temps passé sur les écrans. La déconnexion digitale peut contribuer à réduire le stress et à favoriser une véritable détente. Profitez de moments sans téléphone ou ordinateur pour vous reconnecter avec l’instant présent et vos proches.

 

By |2023-12-21T09:52:07+00:00décembre 14th, 2023|Non classifié(e)|0 Comments

Pourquoi installer un espace de sieste dans votre entreprise ?

Dans notre course quotidienne effrénée entre travail, trajets et obligations familiales, le stress et la fatigue peuvent rapidement s’accumuler. Comment offrir à notre corps un moment de récupération express pour retrouver vitalité et productivité ?

Essayez la Micro-Sieste !

Suivons les traces des grands penseurs. Einstein appelait la sieste sa « petite gymnastique », qui favorisait la résolution des problèmes. Salvador Dali, lui avait pour habitude de s’assoupir sur un fauteuil une cuillère à la main, et quand celle-ci tombait, il se réveillait et se mettait à peindre. Cette micro-sieste décuplait sa créativité. Car s’assoupir quelques minutes en pleine journée a de multiples vertus.

Les bienfaits de la power-nap

La micro-sieste qui consiste à se détendre en très peu de temps (de 1 à 20 minutes) a de nombreux bienfaits : elle permet d’augmenter la productivité et la créativité des collaborateurs de 35 % selon la Nasa (mai 2015) ; elle permet également d’améliorer les capacités d’attention et de vigilance. La power-nap diminuerait ainsi les risques d’accidents du travail liés à la fatigue. Elle réduit le stress, la pression artérielle, améliore la qualité du sommeil nocturne et rééquilibre le fonctionnement du système nerveux.

Pas plus de 20 minutes !

Pour être efficace, une micro-sieste doit être effectuée de préférence entre 13 et 16 h afin de ne pas perturber le cycle de sommeil de nuit et ne doit pas excéder 20 minutes, car au-delà, nous entrons dans la phase de sommeil profond.

Alors, prêt à adopter cette pratique et à installer l’un de nos fauteuils de récupération dans votre entreprise ?

By |2023-11-28T09:18:32+00:00novembre 28th, 2023|Health & Wellness, Non classifié(e)|0 Comments
Go to Top